Basé aujourd’hui en Sud-gironde où j'exerce mes activités de photographe d’illustration depuis une vingtaine d’années. J'ai découvert la photo en 1975 grâce à la conjonction de deux événements qui ont décidé du sens de ma carrière: une mutation professionnelle en Bretagne et le cadeau d’un appareil reflex ZÉNITH TTL de fabrication russe accompagné de l’ouvrage " La pratique de la photographie " de Paul Montel. Ainsi a démarré le dur apprentissage de la retranscription de paysages superbes baignés de lumières aussi uniques que violentes et changeantes sur de la Kodachrome 25, sans latitude de pose.
De retour dans le sud-ouest dans les années 1980, j'ai fondé avec mon épouse une photothèque régionale : Aquitaine Banque d’images installée dans les locaux de l’un des principaux studios de photo publicitaire Bordelais : Studio 33.
Pour un illustrateur, cette immersion dans la rigueur du montage des plateaux, du réglage des éclairages et la rencontre avec de nombreux directeurs artistiques fut l’occasion d’un nouveau tournant.
Quelques années après, l’arrivée du numérique dans le monde de la photo professionnelle et la révolution très rapide qui s’en est suivie furent l’occasion d’un nouveau virage. Il fallut numériser les photos existantes et commencer à les diffuser d’abord sur des CDs puis via internet malgré des clients qui n’étaient pas tous équipés...
Ceci fait, quitter la ville pour vivre et travailler à la campagne était devenu possible. Ce fut effectif en 1997 avec dans la foulée la location d’un premier serveur internet dédié, et quelques moments d’anthologie avec le France Telecom de l’époque pour obtenir une ligne téléphonique fiable surtout après le passage de la tempête Martin.
Ce tableau ne serait pas tout à fait complet sans la naissance d'une belle collaboration avec un maître de la communication touristique Paul Cohen et de sa directrice artistique Swid. Nous étions au grand démarrage de ce secteur d’activité et c’était un domaine où innover dans la communication visuelle était la règle. Autre signe du destin, le croisement du chemin d'un autre grand directeur artistique et cofondateur du collectif Akipaka, Alain Pelletier. La rencontre avec le photographe finlandais Pentti Sammallahti fut décisive et permit de m’affranchir de toutes les contraintes du début de carrière.
Aujourd'hui, je suis dans le temps de l’otium, période de temps libre qui permet d’échapper à la merchandisation du monde et à sa fureur. Temps de calme où la contrainte s’efface, libère l’esprit le débarrassant des compromissions du temps professionnel.
Période qui me permet, toutes contraintes abolies, de faire de la photo pour mon seul plaisir, suivant ainsi sans freins mes bouffées de créativité. J'ai aussi choisi de mettre mon regard et ma culture au service de la défense des écosysytèmes et de la biodiversité, la lutte contre l’éradication des feuillus du sud-gironde et leur remplacement par des résineux, la dénonciation de l’appât du gain et de son manque d'humanité.
Ce site que vous parcourez et qui je le souhaite vous ouvrira plein de portes sur la nature et la création, n’est qu’un vaste patchwork d'images piochées au hasard dans mon fond riche de 45 ans de photos.
Dominique Narbeburu

Haut de page